French English

Ethylotest obligatoire dans les véhicules à partir du 1er juillet 2012

 Ethylotest 1

L'alcool est en France la 1ère cause d'accident mortel. Aussi, pour sauver davantage de vies, il convient que chacun prenne la route en sachant s'il est apte à conduire ou pas, après avoir absorbé de l'alcool.

 

À partir du 1er juillet 2012, tout conducteur de véhicule terrestre à moteur est dans l'obligation d'être en possession d'un éthylotest non usagé, en cours de validité et à disposition immédiate.
(décret publié au Journal officiel du jeudi 1er mars 2012).

 

Les conducteurs de cyclomoteurs (véhicule à moteur à 2 ou 3 roues, dont la cylindrée ne dépasse pas 50 cm3), ne sont pas concernés par cette obligation.

 

Le conducteur d'un véhicule équipé par un professionnel agréé ou par construction d'un dispositif d'antidémarrage par éthylotest électronique est réputé en règle.

 

L'éthylotest donne un indice de la présence d'alcool dans l'air expiré. Il est interdit de conduire en cas de concentration d'alcool dans l'air expiré égale ou supérieure à 0,25 milligramme par litre (soit 0,5 gramme par litre de sang).

 

Cet éthylotest doit respecter les conditions de validité prévues par le fabricant : date de péremption et marque de certification ou de conformité. Il peut être chimique ou électronique.

 

Ces dispositifs sont disponibles dans de très nombreux points de vente (grande distribution et commerce de détail).

 

En cas de contrôle routier, le défaut de possession d'un éthylotest non utilisé est sanctionné par une amende de 11 € à compter du 1er novembre 2012.

Ethylotest 2

Il est donc conseillé d'en avoir plusieurs car si nous utilisons l'unique que l'on possède avant de prendre la route, il ne nous en reste plus de valide à présenter lors d'un contrôle.

 

Ethylotest Chimique

  • Le coût d'un éthylotest chimique est souvent compris entre 1 et 2 €.
  • Il est à usage unique.
  • Sa durée de validité est actuellement de 2 ans.
  • Le test prend deux minutes.
  • Il est parfois difficile à lire, parfois, selon les circonstances (nuit, pluie, fatigue, éclairage faible, ..).
  • 2 tests peuvent être nécessaires pour une réelle auto-évaluation et un 3éme éthylotest non utilisé doit être en permanence dans le véhicule. Il est donc conseillé d'avoir trois éthylotests en permanence avec soi, si on veut être réactif !
  • La présence d'un seul éthylotest chimique dans un véhicule ne fait que répondre à la réglementation.

 

Ethylotest 3Ethylotest électronique

  • Le coût d'un éthylotest électronique portatif est de l'ordre de 100 €, voire beaucoup plus.
  • Il peut être utilisé jusqu'à 500 souffles (2 évaluations sont nécessaires soit 250 auto-évaluations) avant d'être réétalonné.
  • Le réétalonnage doit être réalisé chaque année pour un coût d'environ 15 €.
  • Il faudra aussi penser aux embouts buccaux (usage unique).
  • Le test prend moins d'une minute.
  • Lecture facile, plus grande précision que le chimique,

 

Les normes en vigueur pour ces matériels

Seuls les matériels conformes aux normes NF X 20 702 pour les éthylotests chimiques et NF X 20 703 ou 20 704 pour les électroniques sont valides.

Attention aux contrefaçons, la pénurie d'éthylotests peu de temps avant l'entrée en vigueur de la loi risque de faire apparaître sur le marché des matériels non validés par les autorités et qui peuvent présenter des risques pour votre sécurité.

 

Quand faire un test ?

Le seuil maximal d'alcool est atteint une heure après avoir bu votre dernier verre. Il vaut donc mieux attendre ce délai avant de souffler dans l'éthylotest. Sinon vous risquez de réaliser un test avec un résultat négatif au moment de prendre la route et d'être positif plus tard.

 

Attention !

Ces éthylotests ne sont pas une garantie totale de capacité à conduire.
Leur résultat n'est pas opposable aux forces de l'ordre. Ils sont des outils d'information.

En naviguant sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés pour vous proposer des contenus et des services adaptés.