French English

Refuge Animalier

CIPAMGuernes a signé une convention avec le CIPAM, le Chenil Intercommunal de Protection Animale du Mantois.

Le CIPAM est situé à Buchelay. Il a deux fonctions : Fourrière (obligation légale) et Refuge. Il recueille les chiens et les chats abandonnés ainsi que ceux (vivants ou morts) trouvés sur la voie publique. Les animaux blessés sont conduits chez le vétérinaire de permanence. S'ils peuvent être sauvés, ils sont ensuite également confiés au CIPAM.

Passé le délai légal de fourrière, les chats et chiens non réclamés et déclarés en bonne santé sont vaccinés, tatoués (s'ils ne l'étaient pas), stérilisés pour certains et proposés à l'adoption dans les meilleures conditions d'hygiène et de sécurité : c'est l'Adoption Encadrée. Une participation aux frais vétérinaires est demandée aux adoptants.

En cas de perte de votre animal, téléphonez au refuge en donnant le plus de détails possible et surtout son numéro d'immatriculation. C'est un acte responsable et une absolue nécessité que d'identifier, vacciner et stériliser nos animaux afin de mieux les protéger.

Les chiens et les chats recueillis par le CIPAM sont très nombreux (hélas) et d'une grande variété de races, d'âges et de tailles. Malgré les bons soins qui leur sont donnés par les vétérinaires, les employés et les bénévoles, tous s'ennuient et attendent impatiemment de trouver une famille d'adoption qui les aimera.

 

Venez les voir au refuge !

Vous y trouverez sûrement le compagnon à quatre pattes dont vous rêviez et vous ferez un heureux !

Vous pouvez aussi consulter le site internet du CIPAM où vous trouverez photos et renseignements.

MERCI POUR EUX !

 

Cliquez sur ce lien pour découvrir quelques animaux disponibles à l'adoption au CIPAM.

CIPAM
Tél. : 01 30 63 06 02
7 rue des Piquettes - 78200 BUCHELAY
(sous le château d'eau et face au magasin Metro)
site internet : www.cipam.moonfruit.fr
facebook : Cipam Buchelay

  • les adoptions se font l'après-midi.
  • le refuge est fermé le jeudi.

 

 

Monoxyde de carbone

Danger !

monox-carboneEn France les intoxications au monoxyde de carbone sont une source importante d'hospitalisation et de décès (une cinquantaine par an).

Les appareils à l'origine de ces intoxications ont été majoritairement les chaudières, les chauffe-bains et les barbecues/braseros.

En naviguant sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés pour vous proposer des contenus et des services adaptés.