French English

Réunion publique - 2010-12

Monsieur le Maire ouvre cette nouvelle réunion publique en remerciant l'assistance d'avoir affronté le froid pour participer à cet échange. Il signale que les élections municipales partielles l'ont empêché de tenir cette réunion plus tôt. Il cède alors la parole aux nouveaux élus qui se présentent.

Monsieur le Maire reprend ensuite la parole et rend hommage à Madame Heyblom pour son investissement en ce qui concerne les animations du village mais aussi à Monsieur et Madame Edouard pour leur implication notamment dans la mise en page de « L'Echo de Guernes » et à Monsieur Guillerm pour la tenue du site et encore à Monsieur Debort qui dans la discrétion se montre toujours prêt à distribuer dans les boîtes à lettres les informations municipales et le journal communal.

D'autre part, il indique qu'il reste ouvert aux suggestions, aux critiques constructives et sensible également aux encouragements. A ce moment là, il aborde la question des travaux déjà réalisés et ceux prévus à brève échéance. Ainsi, il souligne la réalisation d'un nouveau parking attenant au cimetière et l'aménagement du parking déjà existant rue des Fours pour en augmenter la capacité. En répondant aux questions, il se montre conscient de la dégradation des chaussées en particulier rue de Flicourt, chemin des Roches, rue des Chabussis et rue des Godes Cirons et il précise que la subvention attendue du Conseil Général en 2011 sera consacrée à la réfection des chaussées et chaque année une nouvelle tranche de travaux de voirie sera aussi entreprise. De plus, il fait part de la remise en état du plan de circulation avec l'amélioration de la signalisation et la mise en place d'un sens unique au début de la rue des Caillouets ainsi que dans la rue des Fours. D'autre part, il envisage de limiter la circulation rue du Bout d'en Haut aux seuls riverains. Avec les membres de l'assistance, il ne peut que déplorer le manque de civisme de certains : stationnement gênant, non-respect des panneaux « stop », vitesse excessive... A terme, le stationnement pourrait être interdit au début de la rue de Flicourt. Il prévoit aussi l'amélioration de l'éclairage public chemin des Plantes, chemin des Roches, rue du Bout d'en Haut, ruelle aux Talbots et près du foyer.

Par ailleurs, en accord avec un assistant qui soulève la question, il ne peut que désavouer les décharges sauvages et le brûlage de fils en vue de récupérer le cuivre dont les auteurs doivent être pris sur le fait pour qu'il soit mis fin à leurs coupables agissements. De même, par suite de dégradations volontaires, la remise en état de la lice entourant le stade se poursuit.

Toujours en répondant aux questions du public, il fait savoir que le projet de station d'épuration est figé tant que la succession Forges ne se trouve pas bouclée ce qui empêche la commune d'acquérir le terrain et par conséquent d'obtenir des subventions de la part des financeurs.

En outre, il reconnaît que le dossier de la future école n'a pas avancé depuis un an et il entend le reprendre.

Il rappelle aussi que l'entrée de la commune dans l'intercommunalité autour de Limay ou dans la Communauté d'Agglomération de Mantes en Yvelines va s'imposer au plus tard le 1er janvier 2013.

Il réaffirme que le passage du Plan d'Occupation des Sols au Plan Local d'Urbanisme se fera en accord avec la population et qu'il s'agira d'évoluer sans révolutionner mais ce dossier n'est pas encore ouvert pour l'instant.

Une question posée à propos du cimetière lui donne l'occasion d'indiquer que son agrandissement n'est pas nécessaire dans l'immédiat, que son plan, affiché sous le porche d'entrée, vient d'être refait et que la porte située à l'arrière sera élargie afin de permettre le passage des pelleteuses.

Au sujet de l'étang des Bastilles, il se réjouit de son futur aménagement qui lui donnera non seulement une forme plus pittoresque mais permettra la réalisation d'une roselière et d'une frayère. De plus, cet aménagement assurera la protection incendie de la ferme de Flicourt et évitera à la commune des frais de canalisation particulièrement coûteux.

Il veut espérer aussi qu'un jour les 35 hectares qui dépendent de l'Agence des Espaces Verts pourront être ouverts aux promeneurs. Pour ces derniers, la commune va implanter trois bancs : l'un rue du Bout d'en Haut, l'autre à coté de l'arbre de la liberté et le troisième près de l'ancienne auberge du bac.

Enfin, dans l'avenir le foyer rural pourrait être agrandi par une extension de la pièce de rangement et par la construction d'une nouvelle salle de 50 à 60 places dans le prolongement de la cantine actuelle.

Monsieur Bernard Bourget, Maire de Guernes, clôture alors la réunion en remerciant de nouveau l'assistance pour sa participation, en souhaitant à tous de bonnes fêtes et en invitant toutes les Guernoises et tous les Guernois à la cérémonie des vœux le 19 janvier 2011.

Monoxyde de carbone

Danger !

monox-carboneEn France les intoxications au monoxyde de carbone sont une source importante d'hospitalisation et de décès (une cinquantaine par an).

Les appareils à l'origine de ces intoxications ont été majoritairement les chaudières, les chauffe-bains et les barbecues/braseros.

En naviguant sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés pour vous proposer des contenus et des services adaptés.