French English

Le mot du Maire - 2010-04

Enfin ! Les beaux jours reviennent !

C’est avec plaisir que, depuis quelques temps, nous constatons le retour des beaux jours. Nous l’attendions avec impatience, car, pour les Guernois, ce début d’année a été particulièrement éprouvant. En effet, nous regrettons la disparition de six d’entre nous, dont le départ a touché et ému notre communauté ; en outre, nous déplorons également la disparition de Frédéric, notre Employé Municipal.

Particulièrement long, l'hiver a prolongé la période des travaux de réfection des rues, dans le centre du village ; aussi, ils ne sont pas encore tout à fait terminés. D’autre part, le gel, le verglas et la neige ont endommagé nos rues et nos chemins… nous nous efforçons de boucher les trous.

Malgré tout, la vie continue et nous essayons, quotidiennement et par diverses actions, d’en améliorer la qualité dans notre village. Rappelons ici quelques-uns de ces actes, la reconstruction de l’observatoire des oiseaux par l’Agence des Espaces Verts, la réouverture d’un chemin et le nettoyage de la route entre Emmaüs et Sandrancourt, avec l’aide de l'entreprise Lafarge, ainsi que l’opération « nettoyage de printemps – Village propre », avec l’aide du P.N.R. Enfin, avec le concours de quelques Guernois que je remercie particulièrement, nous avons trouvé une solution au problème des riverains de la rue des Chabussis qui ne devraient plus avoir de soucis lors des fortes précipitations !

Ce mois-ci, nous allons voter le budget de la commune. Avec le Conseil Municipal, nous avons décidé de ne pas augmenter les taux des quatre taxes, sur lesquelles sont basés nos impôts locaux ; ceci nous amène à être extrêmement vigilants sur les dépenses et nous continuerons dans ce sens, tant que nous le pourrons. A présent, nous allons poursuivre nos études concernant la station d’épuration, la révision de la signalisation et du stationnement dans le village, le passage au P.L.U. (Plan Local d'Urbanisme) et les autres projets déjà prévus.

Merci de votre participation à l’ensemble de nos activités et n'hésitez pas à proposer vos suggestions. Bon printemps à tous !

Avec mes sentiments dévoués,

M. Bernard Bourget,

Maire de Guernes.

Monoxyde de carbone

Danger !

monox-carboneEn France les intoxications au monoxyde de carbone sont une source importante d'hospitalisation et de décès (une cinquantaine par an).

Les appareils à l'origine de ces intoxications ont été majoritairement les chaudières, les chauffe-bains et les barbecues/braseros.

En naviguant sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés pour vous proposer des contenus et des services adaptés.