French English

Église Notre-Dame

Eglise Notre Dame à Guernes

 

Eglise en béton armé construite entre 1948 et 1953 et consacrée le 10 janvier 1954 sous le vocable de Notre-Dame.

Elle remplace une ancienne église datant du XVIe siècle, consacrée en 1520 sous le vocable de Notre-Dame, qui fut démolie en 1948.

 

Histoire de l'église

« Au début du XVIème siècle, on construit une église dédiée à Notre-Dame sous le vocable de l’Assomption. Cette église est consacrée le 24 juin 1520.

Elle était bien belle, cette vieille église ; des cartes postales en témoignent. Comment fut-elle édifiée, en ce XVIème siècle ? Quelle foi anima ces hommes qui, avec des moyens qui nous paraîtraient dérisoires, savaient construire des œuvres aujourd’hui encore émouvantes et dignes de toute admiration ?…

  • Le 10 janvier 1924, le clocher s’effondre après l’Angélus de midi… Le mal est irrémédiable…
  • Le 5 mars 1948, alors que l’abbé Grouet est curé, et Marcel Perraud maire, le Conseil Municipal autorise la démolition de la vieille église qui était devenue un danger public. On décide aussi la construction d’une nouvelle église sur le même emplacement…
  • Le 10 janvier 1954, c’est la bénédiction de la nouvelle église…

vitraux vierges-a-lenfant-guernes

 

Les vitraux ont été conçus par Maurice Rocher et réalisés par Jacques Degusseau dans les ateliers Degusseau, à cette époque-là à Orléans.

 

 

Certains ont été offerts par des particuliers, dont le nom figure en bas de l’ouvrage.

 

 

Ils sont dédiés à la Vierge Marie ; six ont deux panneaux, dix-huit en ont trois. Vingt d’entre eux évoquent l’un des sanctuaires de France où l’on honore la Vierge…

Vitrail n°6 - Ces représentations de la Vierge à l'Enfant évoquent l'église Notre-Dame de Boulogne, les couronnes schématisant les remparts de cette ville.  

Retable, bois sculpté polychrome XVIe siècle

Le retable d’influence flamande datant de 1530 environ représente la Passion du Christ à travers sept compartiments [mettant en scène] 84 personnages [sculptés dans du noyer et peints de multiples couleurs]…retable-guernes

« Sous la voûte bleuie de l’ogive superbe

Ils sont là, plus vivants qu’ils ne furent jadis,

Immortels personnages suscités par le Verbe,

Offert en sept tableaux à nos yeux éblouis.

 

Les ors, les bleus, les rouges se disposent et se mêlent,

Pour conter une histoire d’où l’émotion jaillit,

Des artistes inconnus, patiemment, avec zèle,

Ont retracé pour nous le Calvaire du Christ. »

eglise retable

Cette photographie du docteur Bonneau fut offerte à la commission lors de la séance du 24 avril 1890. Tirage sur papier albuminé monté sur carton 19 cm x 25 cm. 11,5 cm x 16,5 cm. Signé au recto : "Dr Bonneau phot." © Archives départementales des Yvelines

  • Retable polychrome composé de bas-reliefs représentant les scènes de la Passion.
    Objet classé monument historique le 10 août 1904.
  • Le Christ de la Crucifixion n'existe plus aujourd'hui suite à un vol.

Pour en savoir beaucoup plus sur l’église de Guernes, ses vitraux, son retable, ses statues (Christ du XIVème siècle, Vierge et Saint Jean du XVIème siècle), l’action remarquable de l’abbé Grouet au moment de la reconstruction, consultez ou achetez, à la mairie du village, la brochure intitulée : « L’église Notre-Dame de Guernes (Yvelines) », 48 pages

L'église sur le plan de Guernes

 

Tracez votre itinéraire
    Voir les options

De :  ou 

Vers :  ou 

Monoxyde de carbone

Danger !

monox-carboneEn France les intoxications au monoxyde de carbone sont une source importante d'hospitalisation et de décès (une cinquantaine par an).

Les appareils à l'origine de ces intoxications ont été majoritairement les chaudières, les chauffe-bains et les barbecues/braseros.

En naviguant sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés pour vous proposer des contenus et des services adaptés.