French English

L'Echo de Guernes depuis 2001

Quand, en mai 2001, je faisais partie des membres fondateurs de l'Echo de Guernes, je ne me doutais pas que j'écrirai encore dans ses colonnes douze ans plus tard !

echo 18 2008-06Je ne pensais pas non plus que cet exercice me donnerait l'avantage de contacter de nombreux artisans et commerçants du village et des environs qui ont soutenu par leurs annonces la publication de ce journal d'informations municipales. En les rencontrant, j'ai eu une nouvelle ouverture d'esprit sur les difficultés qu'ils connaissent dans leurs activités. De plus, auprès d'eux, j'ai reçu un accueil sympathique et même j'ai éprouvé une véritable chaleur humaine car ils comprenaient combien j'avais à cœur, en glanant quelques publicités, de faire baisser le coût de ce journal pour la commune de Guernes et ses administrés.

echo 19 2008-10Fidèle à la ligne définie dès le premier numéro en mai 2001, l'Echo de Guernes demeure un journal d'informations communales qui a voulu être un lien entre les équipes municipales et la population sans entrer dans les polémiques ou l'esprit partisan. Au contraire, l'Echo de Guernes rend compte du travail municipal, témoigne aussi des événements petits ou grands qui animent la vie de notre village et dès le deuxième numéro de septembre 2001 la rubrique « Un peu d'histoire » apparaissait.

Sans prétendre rendre compte de tous les événements ou des faits remarquables qui ont changé la vie quotidienne des Guernoises et des Guernois au cours de ces douze dernières années et parmi les quelques six cents pages qui constituent les trente-deux premiers numéros de l'Echo de Guernes, j'ai choisi de rappeler ici ce qui m'a paru essentiel et qui s'est réalisé au fil des jours sans qu'on y prenne garde et que l'on aurait tendance à oublier dès lors que cela fait partie de notre vie ordinaire.

J'évoquerai donc quelques événements, quelques faits indéniables :

  • l'implantation d'un commerce multi-services, inauguré le mardi 9 septembre 2003,echo 20 2009-03
  • la couverture en ardoise du clocher de l'église en 2002 et le remplacement de la minuterie commandant les cloches,
  • la pose du gazoduc qui, dès 2003, a permis de desservir une partie du village,
  • le passage aux 35 heures pour le personnel communal,
  • l'arrivée d'internet en mairie,
  • l'importance de l'école communale qui comptait 98 élèves en 2002 contre plus de 120 aujourd'hui ; la population du village passant dans le même temps de 850 habitants à plus de 1000,
  • l'ouverture de la bibliothèque le 2 mars 2004,
  • la création d'une nouvelle classe de maternelle en septembre 2004,
  • les lignes de bus 15 et 16 qui sont devenues des lignes régulières ouvertes non seulement au public scolaire mais aussi aux autres usagers dès septembre 2004,
  • l'inauguration de la stèle en mémoire des combattants d'Afrique du Nord et de la guerre d'Algérie, le vendredi 18 mars 2005,
  • l'approbation en septembre 2005 par le Conseil municipal de la création du Syndicat Mixte des berges de la Seine et de l'Oise (SMSO) qui poursuit toujours sa mission et rétablira bientôt un bac touristique à Guernes,echo 21 2009-06
  • le nouvel aménagement de l'entrée du village consistant à le rendre plus esthétique et surtout plus conforme à la sécurité routière achevé en mai 2006,
  • l'ouverture du premier site internet de la mairie de Guernes (www.guernes.fr), le 30 novembre 2006,
  • les élections de mars 2008 qui donnent au village une nouvelle équipe municipale avec à sa tête, Monsieur Bernard Bourget, Maire de Guernes, qui affirme dans son premier éditorial de juin 2008 qu'il envisage de créer un nouveau groupe scolaire et une station d'épuration mais aussi sa volonté d'améliorer le stationnement et la fluidité de la circulation tout en veillant à « la tranquillité et à la quiétude de ses administrés ». Ce nouveau maire va pratiquer désormais deux fois par an la formule des réunions publiques pour informer et rencontrer plus largement les Guernoises et les Guernois (deuxième réunion publique le 13 octobre 2008),
  • l'ouverture du nouveau site internet : http://www.guernes.fr , à l'automne 2008, grâce au travail de Monsieur Guillerm toujours actif pour le maintien de ce site,
  • la renaissance du tennis de table sous la présidence de Monsieur Stéphane Sidoux en octobre 2008,echo 22 2009-12
  • la reprise de la section marche par Monsieur Vieuloup a dynamisé cette association,
  • la peinture sur soie produit aussi tous les mercredis de véritables œuvres d'art,
  • les boulistes se retrouvent aussi chaque semaine, sans terrain approprié, sur le parking du foyer Gérard Neyens,
  • l'opération « village propre » se reproduit désormais chaque année au printemps depuis le 4 avril 2009,
  • la disparition du marronnier de la liberté victime du poids des ans a eu lieu entre le 1er et le 3 août 2009 (planté le 11 novembre 1920, il marquait le cinquantième anniversaire de la IIIème République et l'armistice du 11 novembre 1918),
  • la décision de Monsieur Bernard Bourget, Maire de Guernes, d'inviter, chaque année, tous les Guernois à la cérémonie des vœux du Maire qui se déroule au mois de janvier ( première invitation générale le 15 janvier 2010),
  • l'offre par l'association Foyer Rural dirigée par Monsieur Thierry de deux défibrillateurs à la commune au début de l'année 2010,
  • l'achèvement dans l'hiver 2010 de la réfection des chaussées et des trottoirs des rues Marcel Perraud et sainte Anne,
  • la fête des voisins se pratique dans plusieurs rues de Guernes depuis juin 2010,echo 23 2010-04
  • les élections municipales partielles des 21 et 28 novembre 2010 désignent cinq nouveaux conseillers : Jean-Paul Landrevie, Henri Nataf, Eric Habay, Dany Monavon et Claude Lesénécal.
  • la réalisation du parking près du cimetière achevée à l'automne 2010,
  • le 20 juin 2011, Monsieur Dominique Braye, Président de la Communauté d'Agglomération de Mantes en Yvelines, présente la CAMY aux Guernois lors d'une réunion publique, car la commune de Guernes devra adhérer à cette Communauté d'Agglomération compte tenu des lois en vigueur,
  • l'adhésion à la CAMY se fait par un vote du Conseil municipal, le 6 juillet 2011, par 8 voix pour, cinq abstentions et deux voix contre,
  • la mise en place de nouveaux jeux pour les enfants ainsi qu'une table de ping-pong en ciment à l'été 2011,
  • l'achat fin 2011 par la commune de sa première automobile, ce qui met fin à l'usage sans contrepartie des voitures des élus ou de la secrétaire de mairie, pour transporter les courriers et documents officiels à la sous-préfecture de Mantes-la-Jolie ou plus fréquemment à la perception de Limay,
  • l'achat aussi à cette époque d'un nouveau tracteur plus conforme aux besoins de la commune,echo 24 2010-07
  • la présentation, le 28 novembre 2011, par Monsieur Jean-Paul Landrevie de son ouvrage « Guernes se souvient d'hier ... une mémoire pour demain », ouvrage entièrement financé par deux entreprises et le Parc naturel régional du Vexin français et vendu au profit de la commune car l'auteur a renoncé à tous ses droits sur son travail,
  • la population guernoise atteint officiellement 1024 habitants le 1er janvier 2012,
  • le père Denis Bérard desservant notre paroisse depuis 19 ans est remplacé par le père Olivier de Rubercy en juillet 2012,
  • l'extension de l'étang des Bastilles avec une frayère et un point de captage pour les pompiers afin de lutter contre un éventuel incendie à la ferme de Flicourt se réalise peu à peu au cours de l'année 2012,
  • le remplacement de tous les branchements d'eau en plomb recensés dans le village est terminé en décembre 2012,
  • le Conseil municipal, dans sa réunion du 12 décembre 2012, retient à l'unanimité la société Hydréa pour la construction de la nouvelle station d'épuration, capable de traiter les rejets d'eaux usées jusqu'à concurrence de 1300 habitants et dont le coût s'élève à 3 693 107,47 € TTC ; la CAMY ayant la compétence eau et assainissement prendra en charge le coût de cette réalisation,echo 25 2010-12
  • l'entrée officielle de la commune de Guernes dans la CAMY prend effet au 1er janvier 2013,
  • l'achèvement, à la fin de l'hiver 2013, de l'enfouissement et de la connexion du réseau moyenne tension entre Dennemont et Guernes, l'achèvement aussi de l'enfouissement du réseau basse tension, du téléphone et de l'éclairage public dans le début de la rue de Flicourt donne satisfaction,
  • la distinction au grade de chevalier du mérite agricole de Monsieur Claude Lesénécal, co-fondateur de la Société d'Etudes des Sciences Naturelles du Mantois et du Vexin, pour trente ans d'investissement dans la Société Nationale d'Horticulture de France consacrés à la défense des plantes rares, des cactées, des plantes grasses, des orchidées ... et de la flore des milieux naturels honore sa personne et donne du lustre à notre village qui compte dans sa population un seul habitant jugé digne de cette reconnaissance (le récipiendaire a reçu ce printemps 2013 à Rennes cette distinction largement méritée par son engagement passionné).

echo 26 2011-04Tels sont les événements, les faits essentiels que j'ai retenus parmi d'autres qui pourraient aussi peut-être y figurer.echo 27 2011-07

Ces événements, ces faits ont marqué cependant l'histoire de Guernes depuis 2001 et quant aux projets je n'en dirai rien car seule leur réalisation les fera entrer dans l'histoire de notre village.

Demain, comme aujourd'hui si je peux toujours le faire et si les Guernois le souhaitent, j'écrirai dans l'Echo de Guernes, votre journal d'informations municipales.

 

Jean-Paul Landrevie.

 

echo 28 2011-12echo 29 2012-04echo 30 2012-07echo 31 2012-12

En naviguant sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés pour vous proposer des contenus et des services adaptés.