French English

Un quai-croisière pour booster le tourisme mantais

Samedi 16 décembre, le nouveau quai-croisière de Mantes-la-Jolie a été inauguré.

Conçu en partenariat avec la Communauté urbaine GPS&O, les Voies navigables de France et Haropa Ports de Paris, il permet d’accueillir 2 grands paquebots.

Les amarres sont lancées ! Désormais, deux grands paquebots peuvent accoster au pied de la Collégiale de Mantes-la-Jolie, grâce à l’aménagement d’un superbe quai-croisière.

Objectif ? Dynamiser le tourisme local et valoriser la patrimoine fluvial, naturel, commercial et historique de la ville.

Il a été inauguré ce 16 décembre (Voir photo) notamment en présence de Pierre Bédier, Président du Conseil départemental des Yvelines, de Valérie Pécresse, Présidente de la région Ile-de-France, de Michel Vialay, Député, de Philippe Tautou, Président de la communauté urbaine GPS&O, de Blandine Tholance, adjointe au maire en charge du tourisme et du sous-préfet Gérard Derouin.

Valoriser le fleuve

Longeant la ville sur près de 7 km, la Seine constitue un atout touristique à fort potentiel pour le territoire. Les divers aménagements réalisés sur les berges et les îles, l’émergence du nouveau quartier des Bords de Seine et l’ancrage d’une péniche-restaurant sont autant d’actions qui ont permis de valoriser le fleuve et ses usages.

La création d’un quai-croisière s’inscrit dans un projet ambitieux de valorisation du fleuve et de ses berges pour lequel le Département des Yvelines joue un rôle moteur, a déclaré son président.

Essor du tourisme fluvial

Les bateaux de croisière sont de plus en plus nombreux à sillonner la Seine entre Paris et Le Havre. « Leur nombre pourrait même plus que doubler dans les dix prochaines années », affirment les chargés de mission tourisme.
A leur bord, des touristes français et internationaux. L’escale mantaise était jusqu’à présent purement technique. Désormais, les passagers pourront profiter de l’escale pour visiter le cœur de ville et ses richesses patrimoniales.

Un projet fédérateur

Pour accueillir les touristes dans les meilleures conditions possibles, la Ville, à l’initiative du projet, a permis la création de ce quai-croisière où peuvent accoster deux paquebots de 110m et 135m.
Sa maîtrise d’ouvrage a été assurée par la Communauté urbaine GPS&O en partenariat avec Voies navigables de France et Haropa Ports de Paris. Le projet de 350 000€ a été subventionné.

Des retombées économiques

Depuis quelques mois, les opérateurs touristiques ont ajouté cette halte aux programmes qu’ils proposent aux clients. Cette nouveauté se traduit déjà par un flux plus important de touristes étrangers, surtout américains, tant dans les commerces mantais que dans les sites culturels. La ville de Mantes travaille en ce moment au réaménagement du musée de l’Hôtel-Dieu et à la création de nouveaux parcours touristiques qui doivent répondre à la demande de ces visiteurs. De plus, l’environnement immédiat du quai des Cordeliers va s’enrichir prochainement d’une passerelle pour piétons accolée au pont actuel. Enfin, la restauration de la splendide collégiale Notre-Dame, élément phare du patrimoine mantais, est programmée.

Les étapes du réaménagement fluvial

Les travaux menés ont porté sur le déplacement du « quai commerce » – point d’amarrage initial – sur le quai de la Tour, à l’entrée du quartier en renouveau des Bords de Seine, « afin de pérenniser l’escale technique et commerciale ». Quai des Cordeliers, les emplacements des bollards (fûts cylindriques implantés dans l’arête d’un quai d’accostage pour permettre un amarrage rapproché des navires) ont été modifiés pour être dédiés aux escales touristiques.
Une aire de stationnement pour les autocars a été aménagée. Durant l’été 2017, des travaux de câblages ont été effectués pour offrir une connexion wifi gratuite aux touristes et aux promeneurs. Enfin, des panneaux de présentation et d’orientation ont été posés, livrant des informations essentielles pour profiter du centre commerçant et historique de Mantes-la-Jolie.

Source : https://www.yvelines-infos.fr

Les commentaires sont fermés pour cet article.

En naviguant sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés pour vous proposer des contenus et des services adaptés.